Tous les posts

Connexion/Inscription

 Delphine LARSONNIER   .   mai 10.   3 min de lecture

LA MÉTHODE 5S APPLIQUÉE AU DEVELOPPEMENT PERSONNEL

Dernière mise à jour : 5 avril 2022

 

Issue de monde de l’entreprise et des ressources humaines, je remarque souvent que les outils et les grandes théories utilisés en entreprise peuvent se révéler tout aussi efficaces lorsqu’ils sont appliqués au développement personnel.

Au cours de ma carrière de RH, j’ai eu l’occasion d’assister par 2 fois à des réorganisations d’ateliers (de production et de maintenance) selon la méthode 5S.

Trouvant cette méthode vraiment très efficace, c’est tout naturellement que j’ai recherché des articles dans ce domaine, mais malheureusement je n’ai trouvé aucune publication sur l’application de la méthode 5S dans le développement personnel...

Qu’à cela ne tienne, je vous propose ici de découvrir cette méthode et ma façon de l’adapter à notre vie quotidienne.

Qu’est-ce que la méthode 5S ?

Méthode d’organisation élaborée en 1991 par le japonais Takashi Osada, le 5S a originellement été conçu pour améliorer le système de production des usines Toyota.

Cette méthode repose sur 5 notions (dont les noms commencent tous par un S en japonais), représentant cinq tâches essentielles permettant d’améliorer l’environnement de travail :

  • Seiri (整理) : supprimer l’inutile, débarrasser.

  • Seiton (整頓) : situer les choses, ranger.

  • Seiso (清掃) : nettoyer, remettre en état

  • Seiketsu (清潔) : standardiser les règles, maintenir l’ordre.

  • Shitsuke (躾) : suivre et progresser

Les étapes du 5S transposées dans notre vie quotidienne

 

SEIRI : Trier, supprimer l’inutile

Il s'agit d'éliminer toutes les choses qui n'ont pas leur place dans notre vie !

Cette première étape nous demande une réelle introspection sur les choses qui nous polluent dans notre quotidien, qu’elles soient matérielles ou immatérielles (exemples : une relation toxique, des croyances limitantes, des peurs irraisonnées, un besoin excessif de contrôle, etc.).

Après avoir fait le point sur ce qui nous « empoisonne », il faudra essayer de s’en débarrasser un maximum : en prenant des décisions qui s’imposent, en faisant un travail sur soi-même.

Cette première étape prendra un certain temps, car nous savons comme il est parfois difficile de se couper de ses habitudes. Elle est pourtant nécessaire pour avoir une vraie stratégie de changement, en reprenant sa vie en main « je décide moi-même de ce qui est bon pour moi ».

 

SEITON : Ranger, trier, classer

Maintenant que nous nous sommes débarrassés de ce que nous ne voulons plus, nous nous sentons plus léger. Cela laisse plus de place à pour des choses qui comptent vraiment.

À cette étape, nous pouvons faire le point sur nos priorités. Quels sont nos besoins fondamentaux ? Quelles sont les choses qui nous permettent de nous épanouir le plus ?

On fera ce travail en fonction de notre moi intérieur, et pas en fonction de ce que les autres attendent de nous.

La place laissée par les choses que nous avons abandonnées pourra être remplie en fonction de cette réflexion.

 

SEISO : Nettoyer, remettre en état

Nous nous sommes débarrassés de ce que nous ne voulons plus, et nous avons défini ce qui nous permettra d’être heureux. Profitons donc du temps qui a été libéré pour renouer avec les choses qui nous font du bien et se remettre à faire des choses qu’on aime.

C’est l’occasion d’apprendre à faire de nouvelles choses ou de retrouver des passions que nous avions laissés de côté.

 

SEIKETSU : Organiser, maintenir

À ce stade, nous pouvons mettre en place une organisation qui en tienne compte de nos priorités, mais aussi de la conserver dans le temps…

On peut par exemple définir une plage horaire dans la semaine qui ne sera que pour nous, l’occasion de nous aérer de notre quotidien.

La difficulté dans cette étape n’est pas tant l’organisation en elle-même que le maintien de celle-ci. Il y aura toujours mille raisons qui nous pousserons à changer nos plans…

 

SHITSUKE : Suivre, évaluer

Cette dernière étape est celle de l’observation régulière de ce que l’on a mis en place.

Il ne faudra donc pas oublier de refaire régulièrement un point sur ses besoins, ses priorités, en fonction de notre évolution et des changements dans notre vie.

                                    

 34 vues         0 commentaire                                                          1 

Posts récents

 Delphine LARSONNIE                         

 62        0                    

 Delphine LARSONNIE                         

 38        0                    

 Delphine LARSONNIE                         

 28        0                    

Commentaires

Rédiger un commentaire ...